Actualités‎ > ‎

Bike'N'Run NMT54 à Messein, Challenge Message 2017 - Article de Presse

publié le 21 nov. 2016 à 02:44 par NEUVES MAISONS TRIATHLON 54
BIKE & RUN - CHALLENGE RÉGIONAL (1RE MANCHE), À MESSEIN

BIKE & RUN : LES TOULOIS KNAPEK ET FRANCKHAUSER À L’EXPÉRIENCE AU RÉGIONAL DE MESSEIN

Alors que Rouyer et Menoux ont pris un départ de feu pour leur première association, les Toulois Knapek et Franckhauser se sont imposés sans s’affoler.

Les classements

XS : 1. Knapek-Franckhauser (US Toul) ; 2. Menoux-Rouyer (Bouticyle) ; 3. Maurel-Martin-Maurel (Neuves-Maisons) ; 4. Le Goff-Renault (Air/Tri Toul) ; 5. Genin-Fouache (Laneuveville) ; 6. Tardy-Schoepps (Verdun) ; 7. Hettinger-Sayer (Tech-o-Top) ; 8. Dabit-Mendoza (Maratom) ; 9. Humbert-François (Est TT) ; 10. Joly-Franchauser (Les 129) ; 11. Bousnane-Boileau (AnD) ; 12. Tonghini-Noirot (NL) ; 13. Dehove-Skrzynski (Triselect) ; 14. Bernot-Meyer (MGN) ; 15. Hocquart-Weinhard (Jibéjules) ; 16. Bergerot-Guichard (CAM/Vittel) ; 17. Stasiecki-Trouillot (Bouticycle) ; 18. Fusibet-Cardaillac (WTL) ; 19. Gaudin-Gerriet (TNL) ; 20. Bonneau-Godfroy (Vittel).

10-13 ans : 1. Douche-Muller ; 2. Virion-Friang (Neuves-Maisons) ; 3. J. Cardaillac-Gay ; 4. Ochem-Henry ; 5. Chofflon-Guichard.

6-9 ans : 1. Pelette-Petit ; 2. Briffaux-Fusibet ; 3. Toulleron-Mercier (Neuves-Maisons) ; 4. Varinot-Ignatio ; 5. Haennel-L. Cardaillac.

Longtemps, on a pu croire à un renouvellement de la hiérarchie ce dimanche matin à la base nautique messinoise. Pensez, d’emblée, on s’attendait à une lutte entre les époux Maurel du club organisateur et les Toulois Frédéric Knapek et Hugo Franckhauser, deux habitués des podiums dans le Challenge l’an passé. Pourtant, d’emblée, un troisième duo s’est invité dans la partie.

Jusqu’à la semaine passée, Tom Rouyer semblait plutôt parti pour viser un podium en espoirs au championnat de Lorraine de cyclo-cross dans quinze jours à Sarrebourg. Seulement voilà, le Nancéien est surtout un routier. Qui plus est, le gaillard a goûté avec bonheur au bike & run, il y a deux semaines à Verdun. Associé au leader de l’équipe cycliste nancéienne Bruno Chardon, le Barisien de cœur a terminé deuxième juste derrière les locaux Loïc et Ghislain Menoux.

Question de tempo

Le dernier nommé étant absent ce week-end, son frangin a décidé de débuter le Challenge régional avec celui qui venait d’être son dauphin. Un Rouyer tout content de s’affûter autrement qu’en accumulant les sorties de roulage dans le froid.

D’où un attelage plutôt adroit qui n’a pas tardé à saisir les rênes de la course. Dès la fin du start-loop, l’ex-Thiervillois a ainsi pointé en tête avec Menoux dans son sillage à VTT. Une avance qui a grandi au terme du premier des trois tours. De quoi laisser penser que le puncheur de l’ASPTT Nancy, après avoir découvert la victoire à vélo durant l’été, allait en faire de même dans le double effort. Sauf que dès la rotation suivante, Knapek et Franckhauser ont commencé à lui mordre les mollets.

Un retour mûrement réfléchi, selon le placide Franckhauser : « Ils sont partis plus rapidement. Nous, on a gardé notre tempo. On n’a pas voulu se mettre dans le rouge pour les rattraper. Mais on est quand même revenus sur eux après un tour et demi et on a fait la différence dans la dernière boucle. »

De fait, les Toulois ont franchi la ligne avec 3’’ d’avance sur la paire meusienne. Un genre de fatalité, d’après Menoux : « On n’est peut-être partis trop vite. Mais ils ont un gros avantage sur nous. Ils se connaissent. Tom et moi, ce n’était pas le cas, il y a trois jours. » Un peu plus qu’un détail.

Comments